Revue Spirite (Année 1861): le livre des médiums, l'Esprit frappeur de l'Aube, enseignement spontané des Esprits, pénurie des médiums, la tête de ... peinture et la musique, effets du désespoir par Allan Kardec

Revue Spirite (Année 1861): le livre des médiums, l'Esprit frappeur de l'Aube, enseignement spontané des Esprits, pénurie des médiums, la tête de ... peinture et la musique, effets du désespoir par Allan Kardec

Titre de livre: Revue Spirite (Année 1861): le livre des médiums, l'Esprit frappeur de l'Aube, enseignement spontané des Esprits, pénurie des médiums, la tête de ... peinture et la musique, effets du désespoir

Auteur: Allan Kardec

Broché: 224 pages

Date de sortie: October 4, 2017

ISBN: 1788940164

Éditeur: DISCOVERY PUBLISHER

Revue Spirite (Année 1861): le livre des médiums, l'Esprit frappeur de l'Aube, enseignement spontané des Esprits, pénurie des médiums, la tête de ... peinture et la musique, effets du désespoir par Allan Kardec est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Allan Kardec avec Revue Spirite (Année 1861): le livre des médiums, l'Esprit frappeur de l'Aube, enseignement spontané des Esprits, pénurie des médiums, la tête de ... peinture et la musique, effets du désespoir

Ce numéro de la Revue Spirite contient, entre autres, le livre des médiums, l'Esprit frappeur de l'Aube, enseignement spontané des Esprits, pénurie des médiums, la tête de Garibaldi, entretiens avec Alfred Leroy, suicidé, discours de M. Allan Kardec, la peinture et la musique, effets du désespoir, Essai sur la théorie de l'hallucination, les dessins mystérieux, exploitation du spiritisme, le spiritisme à Lyon...

Un an après l’apparition du Livre des Esprits, Allan Kardec se rend compte de la nécessité d’une revue mensuelle. Mais pour fonder un journal, il faut avoir des fonds. Allan Kardec n’en a pas assez. Il s’adresse à M. Tiedeman, ami des spirites et d’Allan Kardec. Mais Tiedeman hésite. Pendant ce temps, Allan Kardec demande l’avis des guides, par l’entremise de Mme E. Dufaux. On lui répond de mettre son idée à exécution et de ne s’inquiéter de rien.

« Je me hâtai, dit Allan Kardec, de rédiger le premier numéro et je le fis paraître le 1er janvier 1858, sans en avoir rien dit à personne. Je n’avais pas un seul abonné, et aucun bailleur de fonds. Je le fis donc entièrement à mes risques et périls, et n’eus pas lieu de m’en repentir, car le succès dépassa mon attente. A partir du 1er janvier, les numéros se succédèrent sans interruption, et, comme l’avait prévu l’Esprit, ce journal devint pour moi un puissant auxiliaire. Je reconnus plus tard qu’il était heureux pour moi de n’avoir pas eu de bailleur de fonds, car j’étais plus libre, tandis qu’un étranger intéressé aurait pu vouloir m’imposer ses idées et sa volonté, et entraver ma marche ; seul, je n’avais de comptes à rendre à personne, quelque lourde que fût ma tâche comme travail. »

Note de l'éditeur : Afin d'être plus agréable lors de la lecture, cet ouvrage est conforme au format classique d'une revue scientifique. Toutes nos publications font l'objet d'un travail soigné tant au niveau typographique qu'au niveau du design.

Livres Similaires